French reports (Français)

L’envol de la dette publique à l’origine de la crise libanaise

Le Liban, parfois surnommé « la Suisse du Moyen-Orient », avait connu plusieurs périodes de croissance avant la guerre civile qui a eu lieu entre 1975 et 1989, date de la signature de la Constitution de Taef.

Entre 1991 et 2018, son économie a affiché une croissance artificielle basée en grande partie sur l’endettement (150 % de PIB) et sur des rémittences (les sommes que les Libanais établis à l’étranger envoient à leurs proches restés au pays) dépassant les 7 milliards de dollars par an.

  • Hassan Obeid
  • The Conversation

En 1992, la dette de l’État s’élevait à 3 milliards de…

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button