French reports (Français)

Déclaration de campagne pour le salut de notre pays

Declaration – Struggle for the Salvation of the Cypriot Homeland

  1. Le problème chypriote a été créé par l’expansionnisme turc et est perpétué par l’intransigeance turque. Le problème de Chypre était et reste un problème d’invasion, d’occupation continue, de déplacements violents, de nettoyage ethnique, de colonisation et de changement démographique de la composition de la population locale.
  2. L’objectif stratégique de la Turquie était et demeure l’exercice d’un contrôle total sur l’ensemble de Chypre avec une « solution » de confédération composée de « deux États constituants légitimes et souverains ».
  3. La solution que nous visons : Notre objectif inébranlable reste la libération de notre patrie (République de Chypre) des troupes turques, le retour de tous les déplacés dans leurs foyers, la restauration de la souveraineté, de l’indépendance, de l’intégrité territoriale et de l’unité de la République de Chypre.
  4. La solution doit émerger à travers la continuation de la République de Chypre et suppose la réunification de l’espace géographique, l’unification de la société, de l’économie et des institutions de l’exercice du pouvoir d’Etat. La solution devrait permettre à tous les citoyens légaux de la République de Chypre de se déplacer librement dans tout Chypre, de s’installer librement, d’avoir le droit de propriété et de travailler dans n’importe quelle partie de l’ile où ils souhaitent vivre. Exercer les libertés démocratiques de voter et d’être élu sur la base du principe « un homme, une voix » dans une liste électorale UNIQUE.
  5. La solution qui sera trouvée doit être juste et fonctionnelle, ce qui présuppose un système politique qui fonctionne selon les règles de la démocratie.
  6. La question chypriote a deux aspects, l’aspect interne et l’aspect international.
  7. a) L’aspect interne : Il ne concerne que les citoyens chypriotes et devrait être résolu dans le cadre d’un dialogue intra-chypriote entre les représentants des deux communautés.
  8. b) L’aspect international :

– Concerne le retrait des troupes et des colons turcs

L’ abolition des bases britanniques

– Le droit international et le droit européen garantiront UNE souveraineté UNIQUE et INDIVISIBLE, une citoyenneté, une entité internationale et seront la continuation et l’évolution de la République de Chypre.

L’aspect international devrait être discuté lors d’une conférence internationale sous les auspices du Conseil de sécurité de l’ONU à laquelle prendront part :

– les cinq membres permanents du Conseil de Securité des Nations Unies

– la République de Chypre

– les représentants des deux communautés

– les pays garants

– l’Union européenne.

Pour atteindre l’objectif du salut et de la libération de notre patrie, nous proposons et soutenons:

–  L’Unité et mobilisation nationale

– Le Renforcement du bouclier défensif pour la protection de la patrie libre de Chypre

L’ Utilisation des procédures et mécanismes européens pour provoquer des coûts réels à la Turquie.

– La remise en cause de la légalité des bases britanniques

– La formation d’une politique étrangère à plusieurs niveaux (multiniveaux) et multidimensionnelle et le développement d’alliances stratégiques avec des pays amis qui nous ont toujours soutenus.

NOUS, signataires de cette déclaration, excluons :

– La partition de l’île

– Les deux états

– La Confédération

– La soi-disant Fédération Bi-Zonale Bicommunautaire

Declaration – ΔΙΑΚΗΡΥΞΗ ΓΙΑ ΑΓΩΝΑ ΓΙΑ ΤΗ ΣΩΤΗΡΙΑ ΤΗΣ ΚΥΠΡΙΑΚΗΣ ΠΑΤΡΙΔΑΣ

Nous appelons le peuple, les citoyens, les organisations, les partis qui sont d’accord avec cette déclaration à une coalition populaire panchypriote.

Cosignataires :

Costas Gouliamos, recteur de l’Université européenne

Efstathios Efstathiou, ancien député

Doros Theodorou, ancien député

Andreas Georgiou, ancien député

Doros Christodoulidis, ancien député

Antonis Chrysostomou, Ancien membre du bureau politique du parti commouniste AKEL

Andrulla Gurov, ancien directeur de Haravgi, quotidien du parti communiste AKEL

Spyros Kettiros, journaliste

Kyriakos Kyriakou, journaliste

Petros Petrou, journaliste

Anthi Xenophontos, journaliste

  • Signé le 12 avril 2021, Larnaca

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button